Saturday, 5 August 2017

BIlly Wilder, berlinois?

Affiche Billy Wilder - Berlin - Menschen am Sonntag
Un des premiers films de Billy Wilder

Où a commencé sa carrière Billy Wilder?


Wilder, le réalisateur de Certains l’aiment chaud, La garçonnière et Irma la douce ? À Hollywood ? Non, à Berlin. 
 
Samuel Wilder (son vrai nom) est né en Galice, en Autriche-Hongrie, en 1906. En 1926, il vient à Berlin, où, avant de réussir en tant qu'écrivain, il aurait travaillé comme «taxi dancer», ou danseur mondain, à l’hôtel Eden.

Après avoir écrit des histoires de crime et de sport en tant que pigiste pour les journaux locaux, il a finalement été embauché par un grand tabloïd, le BZ am Mittag, où il écrit des articles, mais aussi des nouvelles et des romans-feuilletons à succès, généralement policiers ou burlesques. Ses enquêtes le mettent en contact avec des milieux et personnages variés que l'on retrouve plus tard dans ses films.

Il travaille souvent comme nègre pour des scénaristes à succès et collabore avec d'autres figures du cinéma muet, notamment Fred Zinnemann et Robert Siodmak. Le succès d'une de ces œuvres, Les Hommes le dimanche (Menschen am Sonntag) (1930) lui vaut de signer un contrat avec la Universum Film AG (UFA). Il écrit également le scenario d’une adaptation cinématographique du roman de Erich Kästner, Emil et les détectives. Il vit chichement et collectionne de l'art contemporain, notamment des meubles signés Mies van der Rohe.

Le film Menschen am Sonntag, qu’on devrait traduire plutôt comme Les gens le dimanche, est disponible ici :


Après la arrivée d'Hitler au pouvoir en 1933, Wilder, étant juif, quitta l'Allemagne pour Paris, puis Hollywood, où il est devenu l'un des cinéastes les plus brillants au fil des ans et a gagné plusieurs Oscars.



No comments:

Post a Comment

Flâner dans Berlin, capitale de la république de Weimar

"Une promenade dans la ville ...