Wednesday, 9 August 2017

Alfred Döblin





Alfred Döblin - Berlin Alexanderplatz

Encore un grand berlinois qui n’était pas né à Berlin. Décidément…

Alfred Döblin est né à Stettin, aujourd’hui en Pologne. Il commence sa collaboration avec Herwarth Walden en 1910, et participe au journal expressionniste Der Sturm (La tempête).
Établi dans le secteur de Berlin-Lichtenberg, dans la partie est de la ville, il est témoin des combats de mars 1919 à Berlin, dont il fera plus tard le sujet de son roman Novembre 1918. Au cours de sa période berlinoise, Döblin rédige de nombreux articles (à propos de pièces de théâtre ou de films, mais aussi sur la vie dans les rues de la capitale), entre autres pour le quotidien en langue allemande Prager Tageblatt. Ces articles offrent une image saisissante de la vie quotidienne dans le Berlin de la République de Weimar.

Son œuvre la plus connue est Berlin Alexanderplatz, datée de 1929. Dans ce roman, il décrit les bas-fonds du Berlin des années 1925-1930. Le personnage principal prend la figure de l'anti-héros : un criminel repenti que la fatalité rattrape et qui retombe dans la délinquance. Ce récit résolument moderne est composé de références bibliques et mythologiques, de collages d'extraits de journaux et mêle la tragédie à la drôlerie populaire, dans une cacophonie et un effrayant chaos.

Ce roman est souvent comparé en France à Voyage au bout de la nuit de Céline. Il a été adapté à l'écran à de nombreuses reprises, d'abord en 1931 par Piel Jutzi avec Heinrich George dans le rôle principal, puis en 1979 par Rainer Werner Fassbinder, qui en fit une série télévisée de 14 épisodes.

Döblin, d’origine juive, quitte l’Allemagne en 1933 (comme Brecht, comme Grosz, comme tant d’autres), et en 1936 il devient citoyen français.

Merci Wikipédia pour nombre de ces données.

No comments:

Post a Comment

Berlin des années 20, un jeu de rôle dans Second Life

By Jo Yardley - Own work, CC BY-SA 4.0,  https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=50383403 Le projet Berlin 1920s est une ...