samedi 19 mai 2018

Coup d'état au théâtre de Bertolt Brecht

Babylon Berlin S01 E05



Babylon Berlin, lasérie TV allemande à succès basée sur les romans de Volker Kutscher, bientôt difussée en France sur Canal Plus, est une excellente introduction au Berlin de l’époque Weimar. Non pas que chaque détail de la série est historiquement exact. Mais l'atmosphère générale paraît authentique.


Si j'étais professeur d'histoire, je l'utiliserais certainement et je pourrais peut-être même construire mon cours autour d'elle. Dans chaque épisode, il y a du matériel pour au moins cinq longs essais. A propos des partis politiques, de la mode féminine ou encore du sport.

Prenez par exemple le cinquième épisode de la première saison. Nous voyons un coup d'État planifié par des forces réactionnaires. Leur but est de tuer des dignitaires allemands et français lors d'une représentation de L'Opéra de Quat'Sous, la mondialement célèbre pièce de Kurt Weill et Bertolt Brecht, au Theater am Schiffbauerdamm. La pièce y avait vraiment été jouée à l’époque, ayant été créée en 1928 avec un grand succès. De plus, elle a continué à jouer pendant de nombreuses années dans la même scène et avec la même mise en scène. Pas pendant les années nazies, bien sûr, mais j'ai eu la chance de voir l'une des représentations aussi tard qu'en 1990.
 
Le coup d’État doit avoir lieu à l'occasion d'une visite d’état à Berlin d'Aristide Briand, le ministre français des Affaires Étrangères. Je n'ai pas pu vérifier si cette visite est historiquement vraie. À l'époque, son équivalent allemand était Gustav Stresseman, qui devait mourir en octobre, soit six mois plus tard. Stresseman et Briand entretenaient des relations étroites, et tous deux travaillaient pour une relation apaisée entre leurs pays respectifs, qui avaient été pendant si longtemps des ennemis jurés. Ils ont reçu conjointement le prix Nobel de la paix en 1926.


Babylon Berlin S01 E05


On peut se demander si une représentation d’une œuvre du communiste Brecht était vraiment concevable pour une visite d’état. Deux mois plus tôt, le même théâtre venait de connaître un scandale avec Pionniers à Ingolstadt, de Marieluise Fleisser, avec la participation du même Brecht et de Peter Lorre dans l’un de ses premiers rôles importants. De plus, ni Stressemann ni Briand étaient connus pour leur idées de gauche, ils étaient plutôt du centre-droit. Non, je pense qu’une visite, non pas à l’Opéra de Quat-Sous mais bien à la Deutsche Oper aurait paru plus réaliste.

Ce qui est historiquement exact c'est la visite à Berlin de Briand en septembre 1931, en compagnie de Laval, Voici une capture d'écran du jounal Deulig Woche (merci Bundesarchiv).
Laval Briand in Berlin 1931

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pas que Dix et Grosz.

Quand on pense aux peintres de l'époque Weimar, on pense généralement à Grosz, à Dix, à Macke. Mais il y avait des myriades d...