mercredi 27 juin 2018

Leo Monosson, crooner de la République de Weimar

Singer Leo Monosson

L’ immensément populaire Leo Monosson est né en 1897 à Moscou, dans une famille aisée. Il a achevé sa scolarité en Russie et a songé pendant un certain temps à une carrière littéraire. Il publie même un livre de poésie en 1918. Il part ensuite pour Varsovie, Paris et Vienne, où il étudie la musique et le chant avant de s'installer à Berlin en 1923.


Leo parlait couramment plus de dix langues, y compris le chinois et le japonais, et avait une mémoire exceptionnelle pour les paroles et les chansons. Il a été un interprète d’énorme succès, crédité d'environ 1500 enregistrements. Il était aussi connu sous des pseudonymes comme Leo Minor, Léo Emm, Leo Frey, Leo Moll, Leo Moon et Leo Frank, Fred Mossner et Léon Monosson.

L'un de ses enregistrements les plus populaires était «Liebling, mein Herz lässt dich grüßen», avec l'orchestre de Ben Berlin.

Il a doublé un certain nombre d'acteurs avant de se lancer dans une carrière cinématographique à lui. Son premier rôle important a été dans la comédie à succès "Die Drei von der Tankstelle" (version française: Le chemin du paradis) de 1930, où il chante le thème principal de la production: «Ein Freund, ein Guter Freund» ainsi que « Halloh! Du süsse Frau ». Les deux peuvent être écoutés sur Youtube, en partie en français.

German 1930 Film Die 3 von der Tankstelle


Comme Léon Monosson, il a fait quelques enregistrements en France avec le génial guitariste Django Reinhardt.
Il a joué dans 11 films importants avant d'être contraint d'émigrer. Quand les nazis sont arrivés au pouvoir, Leo, en tant que Juif, fut interdit d'enregistrer et n'avait donc pas d'autre choix que de partir pour la France. Mais quand il dut finalement quitter l'Europe en 1940, sa carrière a pris fin. Il est mort en 1967 aux États Unis.

German 1930 Film Die 3 von der Tankstelle
Lilian Harvey et Willy Fritsch dans "Die 3 von der Tankstelle"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pas que Dix et Grosz.

Quand on pense aux peintres de l'époque Weimar, on pense généralement à Grosz, à Dix, à Macke. Mais il y avait des myriades d...