vendredi 15 juin 2018

Max Beckmann


Max Beckmann, né à Leipzig en 1884 et mort à New-York en 1950, a vécu à Berlin pendant plusieurs années, avant de s’exiler en 1937.

Ses premières œuvres sont marquées par l’impressionnisme berlinois, mais dès 1917 sa peinture s’exprime dans un vérisme cru, reflétant le climat tragique de la guerre. Beckmann redécouvre le langage original de l’expressionnisme allemand : figures allongées, membres brisés, souffrance physique et morale, reflet de la guerre de 14-18 dans laquelle Beckmann a participé comme infirmier. Plus tard il adopte un style plus réaliste, le rapprochant du courant connu comme néo-objectiviste, où Schlichter, Dix et Grosz figurent également.
Son œuvre montre la crise sociale et morale de l’Allemagne des années 20. Sans tomber dans la propagande politique, il montre clairement son opposition au nazisme.


Autoportrait


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pas que Dix et Grosz.

Quand on pense aux peintres de l'époque Weimar, on pense généralement à Grosz, à Dix, à Macke. Mais il y avait des myriades d...