Wednesday, 9 January 2019

Le tsar rouge de la Prusse

Bundesarchiv, Bild 102-10131

Otto Braun. avez-vous déjà entendu parler de lui? Un nom extrêmement ordinaire, comme Hans Müller ou Karl Schmidt. Il occupe pourtant une position clé dans l’histoire de l’Allemagne dans la première moitié du XXe siècle.


Si toutefois son nom ne vous dit rien, il y a une bonne raison à cela. Le poste important qu’il occupait n’était pas dans le gouvernement de la République allemande, mais dans celui de la région prussienne. Et bien que beaucoup aient entendu parler de politiciens de la République de Weimar comme Gustav Stressemann, Walter Rathenau, Friedrich Ebert ou Paul von Hindenburg, peu savent qu’il existait un autre État important dans la République, indépendant du Reich, une sorte de république dans la république. C'était l'État Libre de Prusse.

Otto Braun (1872-1955) fut l'un des sociaux-démocrates les plus importants de l'histoire, même si son nom est moins connu que ceux de Friedrich Ebert, Willy Brandt, Léon Blum, Olof Palme, Mario Soares ou Felipe González. Il n'a jamais gouverné l'Allemagne, mais depuis son bureau à Berlin, il a été aux manettes de l'État prussien, lequel représentait environ les deux tiers de la république allemande, avec des grandes villes comme Cologne, Düsseldorf, Essen, Breslau, Königsberg et, bien sûr, Berlin. La Prusse avait son propre parlement, ses propres ministres et sa propre force de police. Otto Braun était connu comme le «tsar rouge de Prusse».

Fils d'un employé de chemin de fer de Königsberg, il a rejoint le parti social-démocrate SPD à l'âge de seize ans et est rapidement devenu un leader reconnu parmi les travailleurs ruraux de la Prusse-Orientale.

Après l'effondrement de l'empire allemand en 1918, il est devenu Premier ministre de Prusse, poste qu'il a occupé pendant plus de dix ans, grâce à sa capacité à former des coalitions stables avec catholiques et libéraux. Il était également aidé par le fait que la Prusse était une démocratie parlementaire à part entière, contrairement à la république allemande, où le Premier ministre devait cohabiter avec un président aux pouvoirs redoutables. La République de Weimar a été torpillée de l’intérieur, à partir de 1925, par son président, le maréchal Hindenburg, qui n'était pas républicain mais monarchiste. En Prusse, Braun pouvait gouverner sans ce genre d'ingérence ; avoir une majorité parlementaire lui suffisait.

On pourrait comparer la constitution de la République de Weimar à celle de la Cinquième République française, alors que la Constitution de la Prusse ressemblait davantage à la Constitution de la RFA de nos jours.
Propagande éléctorale 1930

Le pragmatisme et la modération de Braun ont contribué à créer un cadre pour un gouvernement harmonieux sur le plus grand territoirefédéral allemand sous la République de Weimar. La Prusse est devenue le bastion de la démocratie et de la stabilité politique au sein de l’Allemagne. Alors que la politique au niveau national était marquée par l'extrémisme, les conflits et l'alternance rapide des gouvernements, la grande coalition prussienne a tenu bon et put mener à bien beaucoup des réformes. Alors que les parlements nationaux allemands de l'ère Weimar étaient périodiquement soumis à des crises et des dissolutions, chacun de leurs homologues prussiens (à l'exception du dernier) eut la possibilité de compléter son mandat.

En 1932, Braun pouvait exprimer une certaine satisfaction pour ce qui avait été accompli depuis la fin de la Première Guerre mondiale. "En douze ans", a-t-il déclaré, "la Prusse, une fois marquée par la domination de classe la plus criante et par la mise à l’écart de la classe ouvrière, cet état où la caste féodale des Junkers exerçait son hégémonie, s'est transformée en un État républicain populaire".

Mais, cette même année de 1932, sa fière Prusse perdit son autonomie par un coup d’État et, en 1933, Braun, comme d’autres démocrates, fut contraint de s’exiler.


Some information from Iron kingdom, by Christopher Clark.






 

No comments:

Post a Comment

Hannah Arendt

Qu'est-ce que Hannah Arendt (1906-1975) a à faire dans ce blog?