Thursday, 24 January 2019

Les hommes le dimanche


Dans le troisième épisode de la saison 1 de la série télé Babylon Berlin, alors que des trotskystes sont traqués par des agents soviétiques, Charlotte Ritter se rend au cinéma. Pour voir quoi?


Menschen am Sonntag (Les hommes le dimanche), un film muet réalisé par Robert Siodmak et Edgar G. Ulmer d'après un scénario de Billy Wilder, qui fera plus tard une si belle carrière à Hollywood. Le film suit un groupe de jeunes Berlinois un jour d'été à la fin des années vingt. C'est «un film sans acteurs», comme le dit le générique. Mais des acteurs il y en a, cinq même, sauf que leurs noms nous sont inconnus. «Ils n’ont jamais été devant une caméra et aujourd'hui ils sont retournés à leurs travaux habituels», nous informe le générique.




 




Animations by W.Ruttmann
Les génériques, de Ruttmann

Les rôles qu'ils jouent sont les suivants: Brigitte Borchert, qui travaille dans un magasin de musique et a vendu 150 disques de «Ineiner kleinen Konditorei» en seulement un mois, Wolfgang von Waltershausen, marchand de vin, Christl Ehlers, une fille aux ambitions d'actrice, Annie Schreyer, mannequin et Erwin Splettstösser, chauffeur de taxi.

Si on est pointilleux, Charlotte ne pourrait jamais voir ce film en mai 1929, car il n'a pas été projeté avant février 1930. Les réalisateurs de la série voulaient probablement montrer un film bien connu. Ils auraient pu choisir l’Opéra de Quat’sous de Pabst, de 1928, ou Berlin: Die Sinfonie der Großstadt, de 1927, un documentaire de Walther Ruttmann (les animations dans le générique à la fin de chaque épisode sont d'ailleurs extraites de Lichtspiel: Opus II, une série de films abstraits réalisés par le même Ruttmann en 1921). Mais Charlotte Ritter étant une fille ouvrière, peut-être que ces films « trop artistiques » sembleraient peu croyables pour elle.

Ils auraient également pu choisir quelques-uns des films ayant eu leur première en 1929: Morgenröte, avec Paul Henckels, Werner Fuetterer et Carl de Vogt. Ou § 173 St.G.B. Blutschande, un film sur l'inceste, avec Walter Rilla, Erna Morena et Olga Tschechowa. Mais ces films sont presque oubliés de nos jours, alors que la scène de Menschen am Sonntag, avec Christl et Brigitte en train de pique-niquer au bord du lac Wannsee, peut encore être reconnue de nos jours par les cinéphiles. En outre, cette scène pourrait également être une référence à l'épisode 6, où Charlotte, Greta et deux garçons vont s’amuser au bord du même lac dans la banlieue de Berlin.

Voyant ce film, on pense à ces lignes, de 1933, de la jeune poetesse berlinoise Mascha Kaléko: 

On échange des baisers dans les bancs publics,

Erotisme ? Oui, mais que le dimanche,

les autres jours, qui pense a ça ?


No comments:

Post a Comment

Gert Heinrich Wollheim

Gert Heinrich Wollheim (1894-1974) était un peintre allemand proche de la nouvelle objectivité mais également de l'expressionnisme. ...