Saturday, 2 February 2019

L'art de Weimar, de Berlin à Londres, en passant par Athènes

Albert Birkle, "The Acrobat Schulz V" 1921


Réalisme magique: l'art dans l’Allemagne de Weimar, 1919-1933. C'est le nom d'une exposition àla Tate Modern de Londres, qui se déroule jusqu'au 14 juillet 2019.
Outre les œuvres déjà dans la collection de la Tate, cette exposition offre la possibilité de voir un nombre d’autres œuvres appartenant à M. George Economou, un collectionneur privé d’Athènes et qui ne sont pas donc habituellement exposées.



"Cette présentation explore les pratiques variées de nombreux artistes, dont Otto Dix, George Grosz, Albert Birkle et Jeanne Mammen. Bien que le terme «réalisme magique» soit aujourd'hui couramment associé à la littérature latino-américaine, il est hérité de l'artiste et critique Franz Roh qui l'a inventé en 1925 pour décrire un passage de l'époque expressionniste à la véracité froide et à les images dérangeantes de la nouvelle objectivité."





Otto Dix, "Ursus im Steckkissen," 1927

Conrad Felixmüller, "Der Bettler von Prachatitz," 1924, 

Georg Grosz, "Cheap Whiskey," 1933

"L’exposition Magic Realism au Tate Modern révèle ce qui effrayait les nazis dans l'art allemand moderne. On se souvient de leurs  expositions d’ art dégénéré juste comme une attaque contre le modernisme. Mais la raison pour laquelle les nazis qualifièrent l'art moderne de«dégénéré», c'est que l’avant-garde allemande d’après la Première Guerre était fascinée par tout ce qui était pervers, décadent, dépravé. Cet art n'était pas abstrait, mais extrêmement charnel et il est encore aujourd'hui choquant. " (Jonathan Jones, The Guardian, juillet 2018)

Faites attention: cet art peut nuire à votre tranquillité...



No comments:

Post a Comment

Gunnar Lundh et ses photos de Berlin

Gunnar Herbert Lundh (1898-1960) était un photographe suédois. En 1925, il se rendit à Berlin, où il travailla à la réalisation de portr...