Wednesday, 6 March 2019

Speedy Schlichter


Et à propos Rudolf Schlichter, comment oublier sa femme, Speedy ? Ce n’était pas son nom de naissance, bien sûr.
Elfriede Elisabeth Koehler était née en Suisse en 1902. Sur les conseils de son mari, elle anglicisa son nom, chose courante chez des artistes allemands. Le vrai nom de John Heartfield était Helmut Herzfeld et George Grosz s’appelait en réalité Georg Ehrenfried Gross.


Mais pourquoi a-t-elle choisi Speedy et non Sylvia, ou Lilian? Mon hypothèse : à l'époque où elle rencontra Rudolf, un film de Harold Lloyd eut sa première. Son titre était Speedy.


Certains soutiennent que Speedy Schlichter travaillait comme prostituée à l'époque. La raison pourrait en être que son mari avait déjà eu une relation avec une prostituée, Fanny Hablützel. Ou bien le fait qu'il ait allé en prison une fois pour proxénétisme, elle ayant été accusée de recevoir des hotes payants dans leur appartement. À noter que la prostitution n'était pas un moyen très inhabituel de gagner sa vie dans une Allemagne en crise economique aigue.

Quel que soit son métier, elle pose souvent pour Rudolf. Et Speedy était aussi actrice : elle a joué un rôle dans un film bien connu de Fritz Lang: Journal d'une fille perdue, avec Louise Brooks dans le rôle principal.

Elle a également joué dans Rivalen im Weltrekord (Rivaux pour le record du monde), un film sportif réalisé par Ernö Metzner (1930).










Quelques scénes de Journal d'une fille perdue (Tagebuch einer Verlorenen):

 
CLIQUEZ CI-DESSOUS pour quelques scènes du film
















No comments:

Post a Comment

Conrad Felixmüller

Conrad Felixmüller (1897-1977) est né à Dresde. En 1916, Lyonel Feininger et lui exposèrent à Berlin, dans la célèbre galerie Der ...