Thursday, 4 April 2019

L'affaire Sklarek


Dans l'épisode 3 de la deuxième saison, une autre fille travaillant au siège de la police demande l'aide de Charlotte. La fille doit vérifier des centaines de factures concernant tous les achats d'uniformes depuis 1924.
«Tant mieux pour toi», dit Charlotte. «Tu fera plus de fric». Le problème, c'est que 
l'autre fille est nulle en arithmétique. Charlotte accepte de l'aider, pour 80 pfennigs de l’heure.

En comparant les factures aux bordereaux de livraison, elle constate que les fournisseurs d'uniformes font payer à la police dix fois le montant correcte. Elle mentionne le fait pour une supérieur, laquelle n’en fait aucun cas.


Ce que Charlotte vient de découvrir est connu dans l’histoire de la république de Weimar comme «l’affaire Sklarek».


Les frères Sklarek, Leo, Max et Willi, avaient acheté l’entreprise de confection à laquelle la ville de Berlin achetait des uniformes et autres vêtements. Le problème était que la société avait présenté un certain nombre de fausses factures pour des montants largement supérieurs aux marchandises effectivement livrées. Les pertes pour la ville furent estimées à plus de 10 millions de marks.


Le scandale a été une aubaine pour les nazis, dont l'un des principaux thèmes de propagande était la corruption dans la république. L'origine juive des frères ne gâchait rien. Il convient toutefois de noter que le conseiller Perl, membre juif du conseil municipal de Berlin, avait été le premier à dénoncer la fraude. En outre, l'un des défenseurs des Sklareks était un membre nationaliste du Conseil, Wilhelm Bruhn, l'éditeur d'un journal antisémite. Il a été établi que Bruhn était un ami proche des Sklareks et qu'il recevait d'énormes sommes pour des publicités dans son journal.


Dans S02 E07, le conseiller Benda mentionne qu'il enquête lui-même sur le scandale, dans lequel est également impliqué Gustav Böss, maire de Berlin depuis longtemps. Le maire lui-même est aperçu quelques minutes plus tard, attaqué par des nazis dans une gare.







Aperçu
Un roman berlinois. Cliquez sur l'image ci-dessus.

No comments:

Post a Comment

Gunnar Lundh et ses photos de Berlin

Gunnar Herbert Lundh (1898-1960) était un photographe suédois. En 1925, il se rendit à Berlin, où il travailla à la réalisation de portr...