vendredi 7 juin 2019

Fritz Rotstadt, un artiste énigmatique


L'année prochaine, cela fera un siècle de la première du Cabinet du docteur Caligari au cinéma Marmorhaus à Berlin.
Le film est aujourd'hui considéré comme un chef-d'œuvre du réalisateur Robert Wiene, avec des gloires du film muet allemand telles que Lil Dagover, Conrad Veidt et Werner Krauss.

Ce qui est moins connu, c’est que ce film a fait immortel le nom de Fritz Rotstadt. Fritz Rotstadt n'a eu pas de rôle dans le film, il ne faisait pas partie de l'équipe de production et n'avait, que l’on sache, rien à voir avec le tournage.

Mais il a fait une chose pour le film : il en a conçu l’une des affiches, et celle que j’aime le plus, de surcroît.

Il est difficile d’en savoir beaucoup sur cet artiste talentueux. Ce que j’ai pu apprendre, ce sont ses dates de naissance et de décès (1898 et 1976). Il est né à Adler-Kosteletz, aujourd'hui République tchèque, et après une période en France, il a émigré aux États-Unis en 1939, où il fut connu comme Feodor Rimsky.

Apparemment, Rimsky était son vrai nom et, d'après une page Web de son fils, il est né en Russie et a déménagé à Berlin en 1910, où il a commencé à utiliser Rotstadt comme son nom d'artiste. Là, il conçut, outre des affiches pour les théâtres, des couvertures de livres. Malheureusement, je suis incapable de trouver quelque chose de tout cela sur le Web, hormis l’affiche de Caligari.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Dajos Béla et son orchestre

Dajos Béla, directeur d'un orchestre de salon dans les années 1920 à Berlin, est né en 1897 à Kiev, d'un père juif russe et d'...