dimanche 25 août 2019

L'expressionnisme à Leicester



Femme rouge, Franz Marc, 1912

Il y a de nombreuses raisons de visiter la ville de Leicester, située dans les East Midlands de l'Angleterre. Je suppose que l’une des moins connues est sa collection d'art expressionniste allemand.



"L’histoire de la collection d’art allemand du début du XXe siècle de Leicester, de renommée internationale, est une combinaison fascinante d’amitiés de guerre, de passions artistiques et culturelles communes, ainsi que de la vision et de l’engagement des conservateurs et directeurs de musée successifs.
"Alfred Hess, un riche fabricant juif d'Erfurt, en Allemagne, avait constitué une collection extraordinaire de plus de 4 000 œuvres d'art contemporaines avant sa mort, en 1931. Grand patron du musée d'Erfurt, son épouse Tekla et son fils Hans ont accueilli conservateurs et artistes. à leur domicile.
"La montée du fascisme a provoqué un désastre. En 1933, la maison et l'entreprise de Hess ont dû être vendues et Hans s'est enfui en France, tandis que Tekla est restée en Allemagne, essayant désespérément de sauver la collection familiale. En 1937, elle avait réussi à faire passer clandestinement quelques œuvres déguisées. Malheureusement, la collection Hess a presque disparu au cours de la période nazie, mais les œuvres survivantes ont joué un rôle déterminant dans l'exposition de 1944.
"Depuis lors, la collection de Leicester a grandi grâce à des achats, des dons et des legs, notamment le legs de 1955 de l'historienne de l'art, Dr. Rosa Schapire, des œuvres de Karl Schmidt-Rottluff et le superbe cadeau de plus de 60 oeuvres fait par Michael Brooks en 2009. "

Le text ci-dessus provient du site:
http://www.germanexpressionismleicester.org/


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Marianne von Werefkin

Le propriétaire de la galerie Der Sturm, Herwarth Walden, a reconnu très tôt le génie de Marianne von Werefkin.