dimanche 10 novembre 2019

Bruno Voigt, émule de Grosz



Bruno Voigt (né en 1912 à Gotha, mort à Berlin en 1988) était peintre et graphiste. Son père était pacifiste et écrivait pour la presse social-démocrate.


Il étudie à l'Académie des Beaux-Arts de Weimar. En 1932, Voigt commença à travailler pour Bavaria-Verlag, une maison d'édition de Munich.

Dans sa biographie, il rappelait qu'il dessinait chaque soir les clients de cafés et de pubs, discrètement caché sous une table. Ses dessins et peintures de la fin des années 1920, férocement critiques de la société de son temps, semblent influencés par le bien plus âgé George Grosz.

Mais l'arrivée au pouvoir des nazis mit un terme à sa carrière car il fut affuble, comme beaucoup d'autres, du label "artiste dégénéré".

Il a survécu à la seconde guerre mondiale. En tant que prisonnier en France, il fut démineur, travail terriblement dangereux auquel il a aussi survécu.

En 1951, il est nommé directeur des musées d'État à Gotha et, trois ans plus tard, directeur de la Collection est-asiatique des musées nationaux à Berlin.






















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Dajos Béla et son orchestre

Dajos Béla, directeur d'un orchestre de salon dans les années 1920 à Berlin, est né en 1897 à Kiev, d'un père juif russe et d'...