mardi 3 décembre 2019

Dajos Béla et son orchestre

Dajos Béla, directeur d'un orchestre de salon dans les années 1920 à Berlin, est né en 1897 à Kiev, d'un père juif russe et d'une mère hongroise. Son vrai nom était Leon Golzmann.



Il a servi comme soldat pendant la Première Guerre mondiale, puis a étudié la musique à Moscou, après quoi il s’est installé à Berlin. Là, il a commencé à jouer en tant que violoniste. Il fut contacté par Carl Lindström AG, une importante entreprise de phonographes, pour réaliser des enregistrements. Il a créé son propre orchestre et c'est à cette époque qu'il a changé de nom pour celui de Dajos Béla, à l'allure hongroise.


Avec ceux de Paul Godwin et de Marek Weber, son orchestre est devenu l’un des plus populaires en Allemagne mais même à l’étranger. Il a joué des thèmes d'inspiration hongroise et roumaine, mais aussi du jazz (quoique sous d'autres noms) et même de la musique classique, de Johann Strauss entre autres, avec Dajos Béla lui-même en tant que soliste. Ils ont joué à la radio et dans certains des meilleurs hôtels de Berlin (Adlon, Excelsior) et même, une fois par semaine, à Copenhague.



De nombreux musiciens renommés ont joué avec lui, ainsi que des acteurs comme Marta Eggerth et Max Hansen. Il a fait des enregistrements avec le légendaire groupe vocal Comedian Harmonists.



En 1933, il dut quitter l'Allemagne et en 1935, il alla en Argentine où il poursuivit sa carrière, notamment à Radio Splendid. Il est décédé en 1978 dans ce qui était devenu son nouveau pays, un pays qui, au cours de ces années, a accueilli d'autres musiciens juifs comme Efim Schachmeister.


https://www.youtube.com/watch?v=EkIxPCXrcH4
Cliquez ici



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Dajos Béla et son orchestre

Dajos Béla, directeur d'un orchestre de salon dans les années 1920 à Berlin, est né en 1897 à Kiev, d'un père juif russe et d'...