mardi 3 décembre 2019

Dajos Béla et son orchestre

Dajos Béla, directeur d'un orchestre de salon dans les années 1920 à Berlin, est né en 1897 à Kiev, d'un père juif russe et d'une mère hongroise. Son vrai nom était Leon Golzmann.



Il a servi comme soldat pendant la Première Guerre mondiale, puis a étudié la musique à Moscou, après quoi il s’est installé à Berlin. Là, il a commencé à jouer en tant que violoniste. Il fut contacté par Carl Lindström AG, une importante entreprise de phonographes, pour réaliser des enregistrements. Il a créé son propre orchestre et c'est à cette époque qu'il a changé de nom pour celui de Dajos Béla, à l'allure hongroise.


Avec ceux de Paul Godwin et de Marek Weber, son orchestre est devenu l’un des plus populaires en Allemagne mais même à l’étranger. Il a joué des thèmes d'inspiration hongroise et roumaine, mais aussi du jazz (quoique sous d'autres noms) et même de la musique classique, de Johann Strauss entre autres, avec Dajos Béla lui-même en tant que soliste. Ils ont joué à la radio et dans certains des meilleurs hôtels de Berlin (Adlon, Excelsior) et même, une fois par semaine, à Copenhague.



De nombreux musiciens renommés ont joué avec lui, ainsi que des acteurs comme Marta Eggerth et Max Hansen. Il a fait des enregistrements avec le légendaire groupe vocal Comedian Harmonists.



En 1933, il dut quitter l'Allemagne et en 1935, il alla en Argentine où il poursuivit sa carrière, notamment à Radio Splendid. Il est décédé en 1978 dans ce qui était devenu son nouveau pays, un pays qui, au cours de ces années, a accueilli d'autres musiciens juifs comme Efim Schachmeister.


https://www.youtube.com/watch?v=EkIxPCXrcH4
Cliquez ici



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Assassinat politiques dans la période Weimar

     La série de TV Babylon Berlin peut être une bonne source d'informations sur la République de Weimar. Tout au moins elle peut...