jeudi 27 février 2020

Le Cabinet du Dr Caligari, 100 ans déjà ! (1)




Un jour comme aujourd'hui, il y a cent ans, le Cabinet du Dr Caligari eut sa première, au cinéma Marmorhaus de Berlin. Aujourd'hui considéré un chef-d'œuvre du septième art, le film de Robert Wiene fut loin d'être un succès lors de sa première projection.


L'une des raisons était la musique choisie pour accompagner la projection du film muet: Beethoven, Schubert, Rossini, Bellini, Donizetti et enfin «Frau Luna» (une opérette de Paul Lincke), peut cela être approprié pour une sorte de thriller psychologique expressionniste sur la double vie du directeur d'un asile, qui ordonne à son médium Cesare d'aller assassiner des gens ?


Ce n'était pas vraiment le choix du réalisateur. La première ayant été improvisée, c'est le chef d'orchestre lui même qui décida de la musique.

Trouver un lieu était déjà difficile. Au départ, le Marmorhaus ne manifestait aucun intérêt pour "ce truc fou" et quand il a finalement accepté, c'est uniquement parce qu'un autre film prévu n'avait pas été terminé à temps.


Il existe une version différente de l'histoire, d'après laquelle le film, loin d'être un échec, fut au contraire un grand succès. Cent ans plus tard, il est difficile à savoir laquelle est la vraie. Ce que nous savons, c'est qu'une vaste campagne publicitaire avait été lancée, avant même que le film soit fini (et le rodage fut terminée seulement un mois avant la première). De nombreuses affiches et annonces dans les journaux comprenaient l'énigmatique
phrase, tirée du film,  "Du musst Caligari werden!". "Tu dois devenir Caligari !"



Le film eut donc sa première le 27 février 1920 au "Marmorhaus", à la Kurfürstendamm de Berlin. L'œuvre est devenue célèbre pour son style inhabituel, qui combinait des fonds peints et construits, déformés de façon grotesque avec un éclairage et un contraste élevés. C'est pourquoi elle est souvent considérée comme un excellent exemple de film expressionniste. La partie architecturale du film provient de Walter Reimann, Hermann Warm et Walter Röhrig et a été créé dans les studios de la société de production cinématographique allemande Decla-Bioscop à Neubabelsberg, le studio Babelsberg d'aujourd'hui. [



Le succès qu'il eut finalement a aidé le cinéma allemand à devenir internationalement reconnu après la Première Guerre mondiale et a considérablement façonné son «image». En 1933, il est interdit en Allemagne et en 1937 fait partie de l'exposition «art dégénéré». Un titre honorifique, si l'on veut...

Interieur du Marmorhaus
















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le Cabinet du Dr Caligari, 100 ans déjà ! (4)

Robert Wiene,le réalisateur Voici trois des personnalités les plus importantes derrière Dr Caligari: